La nouvelle mairie de Saint-Roch-de-l’Achigan
2012 - Saint-Roch de l’Achigan est une petite communauté rurale à quatre-vingt kilomètres au nord de Montréal. Le principal point de repère du village, son couvent historique, se voit de loin à travers la campagne. Situé au centre du village, ce bâtiment date de 1881 et possède une valeur patrimoniale qui fait la fierté des résidents.

--
Le recyclage de ce bâtiment, laissé à l’abandon pendant près de trois ans, pour y aménager la mairie et les bureaux de la municipalité, a permis son sauvetage et lui a redonné un rôle clé dans la vie de la communauté. Le projet a consisté à créer un dialogue entre le bâtiment ancien restauré à son prestige d’antan et un agrandissement de facture contemporaine avec une nouvelle entrée principale, un ascenseur et une cage d’escalier vitrée. Le déplacement de l’entrée principale vers l’arrière a permis de créer une place publique à l’avant du bâtiment et de reléguer l’agrandissement sur la rue latérale.

Le projet d’agrandissement, conçu comme des volumes rectangulaires s’emboîtant les uns dans les autres, contraste avec les éléments traditionnels du bâtiment historique, toit mansardé, maçonnerie de pierre et galerie aux fines menuiseries de bois sculpté. Le cuivre, présent sur le clocheton du vieux couvent, est repris pour la nouvelle tour alors qu’on a eu recours au verre, à l’acier et aux panneaux de fibrociment pour le nouvel hall d’entrée et sa cage d’escalier.

La mise aux normes de cet édifice, totalement réaménagé, s’est faite dans le respect de l’organisation intérieure du vieux couvent. L’ancienne chapelle, de double hauteur et dotée d’une élégante voûte de plâtre, est devenue la salle du conseil; son plafond, ses moulures décoratives et ses vitrages ont été soigneusement restaurés ou reconstitués.
RETOUR
conception + réalisation : volume2.ca