Hôtel de Ville de Montréal
2011 - Important monument national, l’Hôtel de Ville de Montréal a été l’un des premiers bâtiments en Amérique à être érigés comme édifice municipal. Construit entre 1872 et 1878, selon les plans des architectes Hutchison & Perrault, l’Hôtel de Ville de Montréal était sérieusement endommagé par un incendie, quarante ans après son inauguration. Il ouvrait à nouveau ses portes au public en 1922. Son toit à la Mansart, ses façades de pierre sculptées et son ornementation élaborée en font l’un des plus beaux exemples du style Second Empire au pays.

--
Au cours des dernières années, une inspection minutieuse du bâtiment et une évaluation de sa valeur patrimoniale ont permis de déterminer les travaux de restauration à effectuer sur les façades et le toit. Ces travaux se sont faits dans le respect des plans et techniques de construction en vigueur en 1922.

Le revêtement de la toiture a été enlevé pour être refait, avec le même matériau, le cuivre, et les mêmes techniques d’assemblage qu’en 1922. Les motifs ornementaux manquants ont été recréés en utilisant des moules, fabriqués pour l’occasion à partir de détails encore en place. Le campanile central de trente pieds de hauteur, fabriqué lui aussi de cuivre, a été reconstruit en atelier selon les dessins originaux, puis installé à l’aide d’une grue. Les façades ont été plus difficiles à restaurer puisque la pierre calcaire, bien qu’ayant survécu à l’incendie de 1919, avait été fragilisée par la calcination.

Une immense toile sur laquelle on avait imprimé une image grandeur nature de la façade a été déployée pendant toute la durée des travaux devant les échafaudages. Cette technique, courante en Europe, a été utilisée ici pour la première fois au Québec, réduisant les dérangements d’un chantier aussi important pour les touristes et le usagers.
RETOUR
conception + réalisation : volume2.ca