Résidence de l'Île Bizard
2012 - La Maison de l’Île Bizard donne directement sur la rive du Lac des Deux Montagnes, plan d’eau à proximité de Montréal et situé là où le fleuve Saint-Laurent et la rivière des Outaouais se rencontrent. Le projet, qui consistait à rajeunir un bâtiment existant et à en réaménager le terrain, a d’abord consisté à éliminer tous les revêtements, extérieurs et intérieurs, puis à reconstruire à neuf sur la structure existante.

La Maison d'ardoise
2010 - Situé au nord de l’île de Laval, en banlieue de Montréal, le terrain est au centre d’un lotissement relativement récent, implanté sur l’une des terres agricoles datant du début de la colonie. Le site, parcelle résiduelle irrégulière qui a conservé sa pente d’origine et son ruisseau, témoigne de la mémoire des lieux. La Maison d’Ardoise a été conçue comme une « installation » célébrant le riche passé agricole de l’Île Jésus.

La Maison des trois jardins
2000 - La Maison aux Trois Jardins, située au cœur du quartier Notre–Dame de Grâce, jouit d’un terrain beaucoup plus profond que la majorité des terrains montréalais. Cette condition particulière a permis d’y implanter trois jardins, à savoir une cour avant, une cour intérieure et un jardin à l’arrière de la propriété. Chacun de ces espaces extérieurs possède un caractère qui lui est propre, mais tous se rattachent au riche passé agricole de Notre-Dame de Grâce dont les terres, pendant plus de deux siècles, ont servi à la culture de la pomme, de la prune et du melon.

Résidence Monkland
2012 - Notre-Dame de Grâce, quartier de l’ouest de Montréal, possède un caractère résidentiel particulièrement apprécié pour ses unifamiliales et maisons en rangée. Construites de brique durant la première moitié du 20e siècle, ces maisons ornées de vérandas, porches et fenêtres en saillie créent un paysage urbain d’une indéniable valeur patrimoniale. L’étroitesse des façades sur rue engendre par ailleurs une très riche gamme de plans et volumes.

Résidence Beaconsfield
2008 - L’avenue Beaconsfield, au cœur du quartier de Notre-Dame de Grâce, à Montréal, est l’une de ces longues avenues résidentielles qui vont du nord vers le sud et qui sont reliées entre elles par des artères commerciales. Urbanisée pendant la première moitié du 20e siècle, l’avenue est bordée de maisons en rangée homogènes, agrémentées de porches de brique à deux niveaux qui se répètent d’un bâtiment à l’autre, créant un paysage urbain distinctif. Ces éléments de la façade constituent également une forme d’écran entre l’espace public de la rue et l’espace privé de la maison.

La Maison de l'horticulteur
2000 - Le village de L’Assomption, situé au cœur d’une fertile vallée agricole, est l’un des plus anciens établissements de la Nouvelle-France, ses origines remontant au 17e siècle. La Maison de l’Horticulteur, qui se trouve à deux kilomètres du village, a été bâtie sur un terrain étroit, bordé d’un côté par la rivière L’Assomption et de l’autre, par une route de campagne. La maison ressemble à une péniche de par sa forme allongée qui a permis de créer une enfilade de pièces en contact visuel permanent avec l’extérieur. Tel un bateau-mouche sur la Seine, cette maison s’ouvre sur le paysage et les méandres de la rivière.

Résidence Lansdowne
2012 - L’avenue Lansdowne, perpendiculaire au mont Westmount, est reconnue pour son architecture patrimoniale et sa topographie toute particulière. Elle témoigne de l’histoire de la ville de Westmount, enclave anglo-saxonne au cœur du Canada français.

Résidence Minton Hill
2004 - Au cœur de la chaîne des Appalaches, tout près de Montréal, les Cantons de l’Est sont particulièrement prisés pour la douceur de leurs paysages naturels et agricoles. Connue à l’origine sous le nom de Lakeview Lookout (Belvédère du lac), la colline Minton Hill surplombe le village de North Hatley et domine le lac Massawipi. Ce lieu spectaculaire, longtemps fréquenté par de jeunes couples en voyage de noces, a été choisi pour y aménager la Résidence Minton Hill.

Les résidences Montfort et Massawipi
1995 - Les résidences Montfort et Massawipi sont deux projets construits par Gavin Affleck, il y a plusieurs années. Ces projets datent d’avant son association avec l’architecte Richard de la Riva.

conception + réalisation : volume2.ca