École des métiers de la restauration et du tourisme de Montréal
2012 - L’ancienne École Victoria figure parmi les quelques rares écoles du 19e siècle à avoir survécu jusqu’à présent à Montréal. Lorsqu’elle ouvre ses portes en 1888, elle dessert une communauté rurale, implantée légèrement à l’extérieur de la ville. Aujourd’hui, cent vingt-cinq ans plus tard, le quartier est devenu l’un des plus densément peuplés du Canada et le bâtiment initial, conçu par l’architecte Alexander Francis Dunlop, s‘est transformé pour accueillir l’École des métiers de la restauration et du tourisme de Montréal.

--
Ce projet s’inscrivait au départ dans le cadre d’un plan de revitalisation de l’îlot borné par le boulevard de Maisonneuve, la rue Saint-Marc, la rue Sainte-Catherine et la rue Saint-Mathieu. Le plan visait avant tout la mise en valeur d’édifices patrimoniaux et la construction d’immeubles sur des terrains vacants; il prévoyait également le recours à des actions communautaires soutenant des interventions environnementales innovatrices.

L’École Victoria comprenait trois pavillons communicants, le bâtiment Queen Ann de 1888, l’ancienne résidence des élèves et un gymnase, ajouté en 1911. Dans le cadre de notre projet, la restauration attentive des toitures anciennes a du être effectuée rapidement afin de protéger la structure. Ont suivies la planification du projet d’aménagement intérieur et extérieur. Une décision importante des architectes a été de soulever du sol les anciens passages entre les trois édifices et d’en faire des passerelles vitrées. Le terrain, ainsi dégagé et aménagé, présente beaucoup plus d’intérêt pour les étudiants, le personnel et les résidents du quartier. Le revêtement vitré des passerelles contraste avec les matériaux lourds utilisés pour la restauration des façades et des toitures, pierre calcaire, brique, ardoise et cuivre.

La visite du site et de ses bâtiments se fait telle une promenade dans le temps. Le portique s’ouvre sur l’ancien hall d’entrée, large corridor de style victorien, d’où les visiteurs se dirigent vers la salle de réception à l’arrière du bâtiment principal. Dans cette pièce, ouverte au public, matériaux et détails d’origine ont été conservés. Les nouvelles fonctions du lieu sont cependant soulignées par des éléments d’acier inoxydable et d’aluminium qui ont été ajoutés. Une fois franchies les portes arrières, on emprunte la première passerelle vitrée pour avoir accès à la cuisine, équipée pour répondre à ses fonctions d’enseignement et de service aux visiteurs.

Ce projet a fait l’objet d’un processus de consultation publique et de concertation des gens du quartier organisé par l’Éco-quartier Peter McGill, également responsable des initiatives de revitalisation urbaine touchant l’ensemble de l’îlot. L’École des métiers de la restauration et du tourisme de Montréal est le premier bâtiment certifié LEED de la Commission scolaire de Montréal.

RETOUR
conception + réalisation : volume2.ca