PHILOSOPHIE


Depuis le début de notre pratique, deux idées ont guidé notre démarche architecturale. Différentes mais complémentaires, la première adresse le vide (ou l'espace) à un niveau conceptuel, la seconde adresse le solide (ou la masse) de façon concrète.


Tisser le paysage

Tout d'abord, nous prônons une critique de l'espace territorial en proposant une architecture qui fait référence au paysage et à son histoire en tant que projet culturel. Basée sur l'emplacement, notre démarche préfère en quelque sorte l'espace-transition à l'objet-position. Nous cherchons à créer une architecture contemporaine où l'expression n'est pas étrangère mais se révèle une abstraction d'architecture ancrée dans une vision plus large du patrimoine. La mise en forme de ces idées à travers le projet est donc un parti pris pour la continuité culturelle - le projet est conçu comme une installation in situ qui révèle l'histoire du lieu dans son paysage. Il n'est pas question ici d'un parti pris pour une vision écologique dans laquelle l'architecture se dissout mais d'une approche qui cherche plutôt à l'enraciner. Le paysage sert de creuset et de matrice à un projet d'architecture qui se veut culturellement posé et qui renforce le rôle de l'espace physique comme matière première de l'architecture.

Nous cherchons à renforcir les caractéristiques latentes du milieu - son rythme et sa texture matérielle, son traitement végétal. Les espaces sont conçus comme l'expérience de la condensation progressive d'un paysage territorial plus vaste - le bâtiment devient finalement le reflet d'une occupation spatiale spécifique à une région.

Métisser les traditions artisanales et les nouvelles technologies

Le patrimoine construit est porteur d'une certaine essence qui va au-delà d'une époque et de son quotidien. Cette essence est la cristallisation des aspirations humaines dans une forme spécifique à une culture. L'identification, de cette essence et de son interprétation dans un langage d'architecture contemporaine sont à la base de notre approche à l'expression formelle du bâtiment. Il s'agit donc d'un processus d'abstraction où la tradition artisanale et les nouvelles technologies sont métissées afin de créer des lieux significatifs.
RETOUR
conception + réalisation : volume2.ca